Conseil,  Esprit critique

4 idées reçues sur la cosmétique

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour à vous mes petits loups, j’espère que vous allez bien ! Je vous retrouve ici pour un nouvel article car nous avons globalement toutes et tous été bercés par la publicité, et cela a touché tous les domaines de notre quotidien. Bien entendu, la cosmétique et le secteur de la beauté ne sont pas en reste. Parfois et sans le savoir, ces publicités ont eu un impact sur nos croyances, donnant lieu à des idées reçues.

Dans cet article, nous allons parler de trois d’entre elles, mais si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les partager en commentaires !

Vous pouvez soit lire l’article soit voir le contenu en vidéo ici :

1) Le produit miracle

Ah le fameux produit miracle… Que ce soit en cosmétique industrielle ou dans la cosmétique fait maison, de nombreuses personnes sont à la recherche du produit miracle. Ce graal de la beauté a des pouvoirs fantastiques. Peu importe votre hygiène de vie, vous pouvez dormir trois heures par nuit, fumer comme un pompier, boire comme un soudard au Nouvel An et manger tous les jours au Mac Donald, le produit miracle est là, et après un crémage en règle, vous serez frais ou fraîche comme la rosée du matin. Ou pas…

Peu importe votre type de peau, vos besoins ou votre âge, le produit miracle nie toutes vos spécificités. Pour lui, nous sommes tous les mêmes. Et indépendamment de ce que nous sommes, il va nous lisser et nous embellir. Quelle belle perspective n’est pas ?

Oui mais non…

Bien entendu, nous aimerions tous un produit capable de nous embellir aisément, et certains pensent naturellement que si un produit marche sur l’un, il marchera également sur l’autre. Mais ce raisonnement nie ce que nous avons de plus précieux.

Ne l’oubliez jamais mes petits loups, vous êtes unique ! Personne n’est comme vous, personne n’a votre caractère et votre peau, vos cheveux, personne n’égale le fonctionnement intégral de votre corps, et votre manière de l’utiliser au quotidien fait de vous quelqu’un d’unique ! Personne n’est beau ou belle de la même manière que vous.

Alors oui, cela complique les choses, mais en même temps cet état de fait est le véritable plaisir de la cosmétique. La cosmétique n’est pas une finalité, c’est un outil qui va vous servir à faire connaissance avec vous-même.

Grâce à elle, vous allez découvrir qui vous êtes, quels sont vos besoins, vos complexes, et pour quelle raison votre beauté est unique. Vous apprendrez aussi d’autres choses telles que l’image que vous avez de vous-même, mais aussi quel message et quelles valeurs vous transmettez à travers votre physique. Vous verrez quelles sont les plantes qui vous aiment et vous pourrez les manier avec de plus en plus d’efficacité.

La quête du graal n’est pas la recherche d’un produit présent sur le marché. Non, le graal, le véritable miracle, c’est vous ! Et la cosmétique est un des chemins à emprunter pour entreprendre cette quête de la découverte de vous-même.

2) Ce produit apporte de l’eau à votre peau en profondeur

Combien de fois ai-je entendu cette phrase prononcée par une voix féminine et sensuelle :

« Cette crème vous apportera de l’eau en profondeur »

Houu le vilain mensonge… Alors, mes petits loups soyons clairs : il n’existe AUCUN cosmétique qui apporte de l’eau à la peau !

En fait l’hydratation de la peau se fait à travers trois piliers qui illustrent les trois propriétés principales qui apportent de l’hydratation à notre peau. Les premiers sont les ingrédients dits humectants, ils laissent un filet d’eau sur le film hydrolipidique qui permet de limiter les pertes d’eau par évaporation. Il en va de même pour les deux autres piliers. Le deuxième est représenté par les ingrédients filmogènes, le plus souvent des corps gras, qui eux aussi, renforcent le film hydrolipidique. Les derniers sont les ingrédients dits émollients, ils évitent l’évaporation de l’eau entre les pores.

Pour plus de détails, voilà une vidéo explicative :

En bref, les cosmétique n’hydratent pas, ils se contentent de limiter les pertes d’eau par évaporation.

Vous voulez vous hydrater ?? Buvez de l’eau ! Moins cher mais essentiel !

3) Coupe tes cheveux pour qu’ils poussent mieux !

Ah le bon vieux mensonge du coiffeur ! Je l’ai même écrit sous forme de conte, vous pouvez le consulter ici:

Alors, on se coupe les cheveux afin d’enlever les fourches, cette séparation finale et disgracieuse justement en forme de fourche. Mais souvent, les coiffeurs disent que cela va aider à la repousse… Cela est sûrement vrai pour les buissons, mais certainement pas pour vous, les petits loups !

Non, tout le fonctionnement de la pousse se déroule au niveau de la racine et non des pointes. Ainsi, pour que les cheveux poussent efficacement, il faut une alimentation adaptée et une circulation sanguine efficace qui distribuera correctement tous les nutriments nécessaires.

J’ai réalisé une série de 5 vidéos pour vous expliquer comment favoriser la pousse de vos cheveux, vous pouvez la retrouvez en cliquant ici.

4) Si ça ne mousse pas, ça ne lave pas

Ah, la mousse, c’est tellement hollywoodien ! … On garde encore à l’esprit ces belles femmes dans de grandes baignoires à pied dans un bain moussant à l’excès ! Dans notre esprit, on sent déjà l’odeur des produits et on imagine la texture de la mousse, douce, épaisse et voluptueuse.

Quelle publicité occulterait la mousse ? Et puis, quand on veut se délasser, ne pense-t-on pas à un bon bain moussant, du moins avant que la baignoire ne tombe en disgrâce ?

Mais la mousse, elle, a encore de beaux jours devant elle. Je pense qu’on peut dire que c’est l’archétype du neuromarketting. Le neuromarketting est une science qui se sert de la connaissance que nous avons du fonctionnement de notre cerveau et de nos sens pour rendre un produit plus attrayant, et ainsi nous pousser à l’achat.

La mousse en est un parfait exemple : elle est belle, avec son blanc pur et son coté aérien ; elle plaît à nos yeux, elle séduit notre nez avec sa bonne odeur et conquiert nos autres sens, comme le toucher, par sa douceur légendaire…

Mais dommage, elle ne lave pas…

Mes petits loups j’espère que cet article vous a plu aimer et partager si c’est le cas et si j’ai oublier des idées reçues ajouter les en commentaires à bientôt!

6 commentaires

  • Pauline

    Merci Laura pour cet article qui remet les pendules à l’heure ! Il m’a vraiment faite sourire car je me suis reconnue à différentes époques de ma vie. Avant que je n’étudie la peau et les cosmétiques en profondeur. Pourtant, même aujourd’hui, je dois avouer que j’aimerais tellement croire au mythe du produit miracle ! Ah, ce serait tellement fabuleux de pouvoir toujours avoir une peau impeccable quelles que soient les circonstances… Le marketing a de beaux jours devant lui, c’est sûr ! 😉
    Je découvre tout juste ton blog et je vais aller faire un tour sur ta chaîne YouTube. A bientôt !

    • Laura Terschlusen

      Merci pour ce commentaire très agréable. Effectivement c’est amusant de ce remémoré d’ou l’on viens 🙂 Et pour le produit miracle je comprend mais ça nous priverai de la recherche et de notre coté unique alors je trouve que ça ce vaut. Bonne visite 🙂 au plaisir de te lire

  • Caroline

    Ah, heureuse de lire enfin que cela ne sert à rien de couper les cheveux. Les idées reçues ont la vie dure !!
    Évitons les produits qui sentent bon la cerise et les promesses intenables et tout ira bien 🙂
    Merci pour cet éclairage.

  • Maite

    Ouhlala! Cette découverte essentielle … quoi, les cosmétiques n’hydratent pas la peau ? “en profondeur” j’entends!
    Comme quoi, on peut être berné pas des effets que l’on s’imagine ressentir ( creme: une peau qui tire moins >>> j’en déduis qu’elle est hydratée de l’intérieur 😉)
    Merci pour cet article !

    • Laura Terschlusen

      Attention tu as mal compris ce que j’ai dis. Même si les cosmétiques n’hydratent pas la peau à proprement parler ils favorisent tout de même l’hydratation
      Quand la peau tiraille, c’est le signe qu’il faut protéger davantage la barrière hydrolipidique avec un agent humectant tel que par exemple la glycérine l’urée ou l’extrait de concombre. Alors oui le tiraillement est bien un signe de déshydratation qu’on peut palier par la cosmétique à condition que la personne boive assez vu que le rôle de la cosmétique et de conserver au mieux l’eau déjà présente dans le corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Télécharger le guide pour réaliser vous même

 votre crème visage