Défi quoi éviter jour 3 : Les Hormon like

Partager l'article      If you’re new here, you may want to subscribe to my RSS feed. Thanks for visiting! Bienvenue sur Cosmétique info ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous explique comment réaliser vous même votre propre crème de jour personnalisé cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement ! 🙂 Contente de te revoir aujourd’hui ! Nous parlons d’une famille d’ingrédients qui sévit dans  les produits  naturels ? Eh oui, ce n’est pas que la chimie qui est à surveiller! Ne faites surtout pas l’erreur de croire que le naturel est forcément bon et le chimique forcément mauvais. Aujourd’hui nous parlons des hormon-like. Que faut il savoir? Pour commencer, sais-tu ce qu’est une hormone? Une hormone est une sortent de messager du corps humain, il est dirigée par le système endocrinien qui lui dit où est quand agir, sur quoi et a quelle intensité. Par exemple, nous avons tous dans notre corps de l’œstrogène, de la testostérone, de la progestérone, etc. Les hormones ont de multiples impacts sur notre organisme, elles régulent notre humeur, notre appétit, notre poids, le bon équilibre de nos organes sexuels, notre pilosité, notre masse musculaire. Bref, ils sont partout et régissent ce que nous sommes. Quelque part, notre caractère est la résultante de nos dosages hormonaux. Alors, imaginez ce qu’il en serait si ce savant mélange était influencé de l’extérieur ? Demain nous verrons ensemble les perturbateurs endocriniens, mais aujourd’hui nous allons voir la version plus soft des perturbateurs endocriniens, les hormon-like. La famille d’aujourd’hui s’adresse particulièrement à ceux qui font eux-mêmes leurs cosmétiques, mais peut aussi modérer certaines ardeurs quant à l’achat, mais à partir d’huiles essentielles. Les hormon-like comme certains perturbateurs endocriniens se font passer pour des hormones et peuvent donc avoir des effets significatifs sur le corps humain. . Les ingrédients hormon like C’est pour cela qu’il faut être prudent dans l’usage de ces huiles essentielles tout particulièrement si vous êtes enceintes ou atteintes de problèmes hormonaux. Par exemple les huiles essentielles suivantes miment les œstrogènes, on les dit réservées aux femmes: Anis vert (contient du trans-anéthol) • Cèdre de Virginie (contient du cèdrol) • Cyprès de Provence (contient du cédrol) • Cyprès toujours vert (contient du cédrol) • Fenouil doux (contient du trans-anéthol) • Niaouli (contiens du viridiflorol) • Patchouli (contiens du patchoulol) • Sauge Sclarée (contiens du sclaréol) • Sauge officinale (contiens du viridiflorol)   Celle-ci mime la testostérone, on la dit réservée aux hommes Bois de Siam Il faut savoir aussi que certains éléments de notre alimentation sont hormon-like même si c’est à des doses vraiment infimes. Ainsi, sachez que les olives et le soja miment les œstrogènes. Certains disent  que c’est la consommation massive de soja sur des générations qui donne aux Asiatiques leurs traits fins et le fait qu’ils soient imberbes. Pas besoin de se monter la tête pour éviter à tout prit les hormon-like. Il est simplement bon d’être au courant et de doser la consommation de ses produits. Cela peut pousser aussi à certaines réflexions, par exemple le fait d’utiliser un savon à l’huile essentielle de patchouli n’aura que peu d’impacte sur la santé vu qu’il s’agit d’un produit que l’on rince. Mais comme nous l’avons vu hier, ce que nous rinçons va droit à la mer. Car non les stations d’épurations ne retirent par les hormon-like de l’eau. Là encore, leur présence massive pourrait avoir des effets désastreux sur l’environnement, notamment en détraquant le système reproducteur de nombreuses espèces. Revenez demain, on s’attaquera à du lourd! Les perturbateurs endocriniens.