Conseil,  Cosmétique Fais maison débutant,  Théorie

Quelle huile choisir pour ma peau grasse?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aujourd’hui, nous parlerons des huiles parfaites pour les peaux grasses, alors les petits loups, c’est parti ! Votre peau a tendance à briller ? Vous êtes sujette aux boutons et aux points noirs ? C’est sûrement que votre peau est grasse. Si c’est le cas et que vous désirez avoir une chouette routine 100 % naturelle, l’un des ingrédients phare de votre routine sera une huile végétale séborégulatrice.

Tout de suite, vous allez sûrement penser à l’huile végétale de jojoba, star des réseaux sociaux, connue sur toutes les ondes, mais attention ! Il serait dommage de vous arrêter là. Car certes, des huiles végétales séborégulatrices, il n’y en a pas 100, mais j’aimerais au moins vous en citer quatre.

Oui, mais me direz-vous, c’est bien beau tout ça, mais laquelle dois-je prendre ? Après tout, elles sont toutes séborégulatrices, on pourrait penser que l’une ou l’autre, c’est du pareil au même. Mais vous vous en doutez, souvent, c’est bien plus subtil et passionnant.

En effet, chacune a sa chimie et ses charmes. Elles se distinguent chacune par des acides gras ou encore d’autres éléments, qui font de chacune d’elles des merveilles de la nature, uniques comme vous l’êtes vous-même.

Suivez-moi et je vous parlerai d’elles ; ainsi, vous saurez laquelle fera des merveilles sur votre peau.

Pour écrire cet article, je me baserai sur les compositions chimiques délivrées par le site Aroma Zone.

Commençons par la plus célèbre d’entre elles, l’huile végétale de jojoba.

L’huile végétale de jojoba, le sébum végétal

Bien qu’on la nomme huile de jojoba, en fait, c’est une cire. Tout d’abord, son premier avantage est d’être une huile dite polyvalente. J’entends par là qu’elle peut non seulement être utilisée pour les soins de la peau, mais elle sera aussi formidable dans vos soins capillaires, en particulier si vous avez tendance à avoir des cheveux gras.

Son autre avantage est sa composition chimique. Ainsi, elle est pourvue de deux acides gras, ce qui est plutôt rare. En premier lieu, elle possède des acides gras gadoléiques, à hauteur d’environ 73 %. Celui-ci fait que la composition ressemble de très près à notre sébum humain. Grâce à cela, cette huile est très bien tolérée, même par des peaux à tendance réactive. De plus, elle en fait une huile séborégulatrice au toucher sec et très pénétrante. Mais ce n’est pas tout ! L’huile de jojoba est aussi pourvue d’environ 14 % d’acide gras érucique. Celui-ci rend cette huile émolliente et donc, permet de conserver une bonne hydratation cutanée. On y trouve aussi environ 10 % d’acide gras oléique, connu pour favoriser la réparation cutanée et la cicatrisation. Enfin, on trouve environ 1 % d’acide gras nervonique, doté d’antioxydant pour lutter contre le vieillissement cutané, bien que la peau grasse y soit en général moins sujette.

En résumé, l’huile végétale de jojoba est parfaite pour des peaux plutôt réactives ; elle contribue à l’hydratation et à la réparation de la peau, mais sans plus. Toutefois, elle très polyvalente, bien tolérée, dans la moyenne concernant son prix et elle ne tient pas trop mal face à l’oxydation. Mais ne vous décidez pas trop vite, il nous reste trois autres candidates !

L’huile végétale de melon d’eau

Contrairement à l’huile végétale de jojoba, l’huile végétale de melon d’eau n’est pas intéressante du point de vue des soins capillaires. Mais bien que moins polyvalente, elle est cependant loin d’être sans atouts ! Pour commencer, cette huile est la plus riche de nos 4 candidates dans deux types d’acides gras. Tout d’abord, elle regorge de 52 % environ d’acide gras linoléique, qui permet d’apaiser, d’adoucir et d’assouplir la peau, mais aussi d’environ 8 % d’acide gras stéarique, ainsi que 11 % environ d’acide gras palmatique. Ces deux derniers favorisent une bonne hydratation de la peau. Enfin, elle est dotée d’environ 18 % d’acide gras oléique, qui favorise la cicatrisation. Mais la grande particularité de cette huile végétale, c’est qu’elle est tout particulièrement indiquée pour les peaux noires et/ou mates, à qui elle donne un teint superbe. De plus, c’est la moins chère de nos 4 huiles et cela, bien malgré elle, car c’est vraiment une huile de qualité.

En résumé, l’huile végétale de melon d’eau est la meilleure pour les peaux mates ou noires, mais pourra aussi apporter beaucoup de bien-être à une peau blanche. Elle sera également particulièrement indiquée pour ceux qui présentent une peau grasse enflammée ou encore, pour les bourses modestes. Sinon, je trouve que cette huile est agréable et équilibrée ; en revanche, elle est plutôt fragile. Aussi, n’en prenez pas trop en avance et au besoin, n’hésitez pas à y ajouter de la vitamine E.

L’huile végétale de noisette

Cette huile se distingue tout de suite par son parfum très gourmand, qu’on aime ou qu’on déteste mais parfait pour une peau grasse, et par son toucher onctueux. Bien que cette huile reste adaptée aux peaux grasses, c’est sans doute la plus grasse de nos 4 candidates. Elle doit ce fait à sa richesse en acides gras oléiques (environ 83 %), mais avant de la rencarder, dites-vous que cela en fait aussi la plus réparatrice ! Au-delà de ça, elle est composée d’environ 7 % d’acide gras oléique (souplesse de peau et lutte contre l’inflammation), de 5 % de palmatique et environ 2 % de stéarique (tous deux émollients et favorisant l’hydratation).

Mais sa vraie richesse, c’est les phytostérols ! Cet élément chimique permet une bonne réparation de la peau, mais lui assure aussi une belle protection. Ajoutez à cela son taux record d’oléique et vous avez une huile faite pour réparer les peaux à imperfections, l’hydrater et la protéger. Son prix est environ égal à celui de l’huile végétale de jojoba, une belle affaire pour les peaux lésées.

Voilà mes petits loups ! C’est tout pour aujourd’hui, j’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous aura fourni des réponses. Vous pouvez me retrouver sur ma chaîne Facebook et mes réseaux sociaux, et n’hésitez pas a aimer l’article. À bientôt !Enfin, si vous voulez être guidez de A à Z dans la réalisation de vos cosmétique n’hésitez pas à découvrir mon livre “Tambouille sans embrouille”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Télécharger le guide pour réaliser vous même

 votre crème visage