Botanique,  Conseil,  Théorie

Contes, histoires et vertus de plante : l’onagre

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bienvenue mes petits loups dans ce nouveau format d’article et de vidéo ! Aujourd’hui nous parlons de l’onagre.

En tant que fan d’histoire, j’ai eu envie de vous raconter l’histoire des plantes, que j’ai trouvée étonnamment passionnante, tant sur l’étiologie que sur les légendes et les vertus de chacune. Je démarre donc ce nouveau format avec une belle plante, l’onagre

En espérant que cela vous plaira, bonne lecture !

La folle histoire de la Belle du soir

L’onagre est une fleur jaune et élégante originaire d’Amérique du nord. Cette plante est pourvue de noms et de vertus multiples.

L’onagre ou Onethera, porte ce nom qui vient du grec ; celui-ci signifie littéralement « Vin des bêtes sauvages ». Ce nom vient d’une très ancienne légende qui raconte que si vous laissez infuser cette fleur jaune dans du vin, vous obtiendrez un breuvage qui vous donnera le pouvoir d’apprivoiser n’importe quel animal sauvage.

De plus, cette fleur a une particularité bien poétique : elle n’ouvre ses fleurs et n’exhale son parfum que la nuit. Cette particularité lui vaudra d’autres surnoms comme « Primevère du soir » ou encore « Belle du soir ».

Certains musulmans disent de cette fleur qu’elle ne fleurit que le soir pour inviter les fidèles à la prière, c’est pourquoi ils la nomment « Fleur d’Adhan ».

Une plante présente dans la médecine indienne

Cette plante été indéniablement un élément de la médecine indienne. Ceux-ci l’utilisaient en infusion pour la toux ou encore en cataplasme, pour ses vertus anti inflammatoires.

En plus d’être un outil de guérisseur, l’onagre faisait aussi partie de l’alimentation des premiers américains. En effet, sa racine de couleur rose et au goût particulier ressemblant au goût du jambon lui vaudra encore d’autres surnoms tels que celui de « jambon du jardinier ».

L’onagre n’arriva sur le continent européen qu’au 18ème siècle et de façon fortuite. En effet, les marins, pour équilibrer leurs chargements, avaient embarqué de la terre du sol américain. Et dans cette terre se trouver des graines d’onagre. De fait, l’onagre fut tout d’abord une fleur des ports.

Celle-ci a la particularité de pousser sur des sol sableux, caillouteux et normalement impropres à la culture.

Ses premiéres utilisations

En premier, ce fut une fleur utilisée comme ornement. Puis elle fut remarquée par les chasseurs, qui utilisaient sont parfum capiteux pour camoufler leur odeur en la frottant sur leurs vêtements et leurs chaussures.

Enfin, ses qualités cosmétiques et médicinales furent remises sur le devant de la scène et cela, même si un botaniste la nomma « fleurs des ânes » en raison de la forme de ses feuilles.

L’onagre, une fleur qui prend soin du sang et des femmes

L’onagre contient environ 10 % d’acide gamma linoléique. Cet acide gras essentiel est un précurseur de la prostaglandine, une hormone ayant un impact significatif dans le cycle féminin.

À ce titre, elle est un ingrédient de choix sous forme d’huile, utilisée en cure interne pour lutter contre les douleurs prémenstruelles. Pour ce faire, il faut en prendre environ 5 g par jour pendant la deuxième moitié du cycle.

Mais ses vertus ne s’arrêtent pas là ; elle est aussi connue pour lutter contre des taux de cholestérol élevés.

Elle est aussi antispasmodique, anti inflammatoire, calmante, vasodilatatrice et hépato protectrice.

L’onagre est à ce titre particulièrement utilisée pour les cycles féminins douloureux, la bonne santé du sang, mais aussi contre les douleurs articulaires, l’arthrite et l’eczéma, qu’elle traite grâce à ses vertus calmantes et anti inflammatoires.

L’onagre, une plante qui lutte avec vous contre le temps

En cosmétique, l’onagre est appréciée pour sa richesse en vitamine E qui en fait un excellent anti-âge, qui lutte contre les radicaux libre. Elle est l’une des rare plantes à contenir des acide gamma linoléiques (famille des oméga 6) qui mime l’action de la membrane cellulaire ; elle est donc adoucissante, réparatrice et anti-rides.

On peut également l’utiliser pour la protection des ongles et des cheveux.

Enfin, elle calme l’eczéma, que ce soit en usage interne ou externe.

Quelques recettes pour utiliser l’onagre

Maintenant que je vous ai compté la fabuleuse histoire de la Belle de nuit et que je vous ai expliqué ses vertus, voilà quelques recettes pour profiter de ses fantastiques talents :

Sérum jeunesse 30 ml

Mélanger les 4 ingrédients suivants :

10 ml d’huile végétale d’onagre

10 ml d’huile végétale de framboise

10 ml d’huile végétale de dattier du désert

2 gouttes de vitamine E

Ici, nous associons les vertus réparatrices et anti-âge de l’onagre à la légèreté, au toucher et à la forte teneur en vitamine E de la framboise, pour enfin ajouter à ceux-ci l’huile végétale de dattier, photo protectrice grâce à sa teneur en vitamine A.

Sérum de soin contre l’eczéma

Mélanger ces 4 ingrédients :

10 ml d’huile végétale d’onagre

10 ml de d’huile végétale de chaulmoogra

10 ml d’huile végétale de germe de blé

2 gouttes de vitamines E

Pour ce sérum, nous utilisons les vertus anti inflammatoires de l’onagre ; à cela, nous ajoutons le chaulmoogra, qui apaise et lisse les peaux squameuses, et nous finissons avec le germe de blé qui lui, nous fait profiter de ses vertus régénératrices et réparatrices avec un toucher doux.

Sérum apaisant et réparateur d’après-rasage

Mélanger ces 3 ingrédients :

10 ml d’huile végétale d’onagre

10 ml de de macérât de calendula

2 gouttes de vitamine E

Voilà mes petits loups ! J’espère que ce nouveau format de « contes, histoire et vertus des plantes » vous a plu. N’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires. Et surtout, si vous voulez en savoir plus sur l’histoire et les vertus d’une plante, demandez-le, je tâcherai de vous donner satisfaction.

Je vous dis à bientôt pour un nouvel article, mais en attendant, je vous invite à découvrir mon livre « Tambouille sans embrouille », qui est un guide pour une pratique facile, saine et éthique de la cosmétique faite maison. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Télécharger le guide pour réaliser vous même

 votre crème visage